Migrations et danses en Méditerrannée

Corps d'immigration

les 06,07 et 08 JUILLET 2005

Rencontres organisées par la Fondation des Trois Cultures en étroite collaboration avec Alexandre Fernandez dans la cadre du Festival International de Danse Italica de Séville

 

PROCESUS MIGRATOIRES GENERATEURS D´EXPRESSIONS ARTISTIQUES

Dans le contexte actuel où les frontières se ferment, où l'obsession de la sécurité règne, comment mettre en avant la créativité et la force expressive des "mémoires immigrées", mémoires tourmentées dans leurs déterminations et leurs conséquences dans ce qu'elles disent de toutes immigrations multiples, différenciées, entrecroisées, interconnectées ?

De quoi sont faites ces expression de contradictions, de processus de domination, d'affaiblissement, de dégradation, d'humiliation que les historiens peinent à reconnaître et à constituer en archives ?

Le but de ces rencontres est donc d'aborder certaines questions relatives aux processus migratoires et plus précisément ceux du bassin méditerranéen, en ayant comme objet d'observation la danse contemporaine.

Ainsi nous souhaitons débattre sur les raisons pour lesquelles ces mêmes processus de déplacement, d'échange, de construction identitaire, enrichissent la création artistique mais aussi renforcent l'expression artistique dans son ensemble.

Certains artistes appartenant à des cultures hybrides, se recomposent et traduisent leurs différentes cultures, celles au sein desquelles ils ont vécu et vivent, en gestes et mouvements, et par là-même, posent la question d'un nouveau type d'identité culturelle.

En témoins avisés, ces artistes se mettent en première ligne en décentralisant la culture dominante (occidentale) vers une culture des possibles. Leurs réflexions, leurs critiques, leurs engagements et leurs créations sont de ce point de vue d'une brûlante actualité et sont autant de propositions, d'interrogations soulevées par nos questions.


C'est pourquoi, il nous semble important d'apporter un éclairage particulier sur les enjeux actuellement défendus par certains artistes-chorégraphes et plus particulièrement "corps" travaillants en méditerranée sur les processus migratoires et leurs propres mémoires.

Ces migrations sont des processus à part entière. Nous devons donc prendre en compte l'histoire même de l'émigration, sans quoi il nous serait impossible d'aborder la question de la construction identitaire d'une communauté d'immigrants autour de son expression artistique. Cette première phase d'analyse, cette première facette, nous semble essentielle si l'on veut comprendre l'immigrant dans un processus d'ensemble.

Parce que émigrant et immigrant sont les deux visages d'une même réalité, il est important de porter un regard sur les éléments socio-politiques et historiques qui ont déclenchés ces mouvements, mais aussi d'analyser les politiques menées et les réalités sociales des immigrants d'aujourd'hui. D'après Abdelmalek Sayad ", " Toute étude des phénomènes migratoires qui ne prend pas en compte les conditions d'origine des émigrants est condamnée à donner une vision partielle et ethnocentrique du phénomène."

Nous avons donc décidé de diviser ces rencontres en trois thèmes différenciés qui se répartiront de façon suivante : deux le premier jour et un autre le jour suivant.

L'idée étant, que de façon exceptionnelle, puissent se réunir autour d'une même table différentes personnalités du monde des sciences sociales, du monde politique et culturel et qu'ensemble ils abordent ces questions avec les artistes présents et le public. (Chaque thème sera abordé par deux personnes avec un modérateur. Il est prévu deux heures par thème : présentation des participants et débat.) Assisteront également en première ligne des experts et artistes en lien avec la thématique abordée, l'objectif étant de multiplier les points de vue en les intégrant au débat.

Trois spectacles seront présentés les 06 et 07 Juillet à Tomares :

-
"Solosoliloque" d'Alexandre Fernandez
- "Cœur sans corps" de Taoufiq Izeddiou
- "Stop…boom" de Selma et Sofiane Ouissi

 

:: CESSION INAUGURALE : Teresa Bravo Duenas, Directrice Générale de la coordination des politiques migratoires.

1 :: Mediterrannée

ESPACE DE MIGRATIONS ET BASSIN D'EXPRESSIONS ARTISTIQUES
Dans cette première rubrique, il s'agit essentiellement d'aborder les questions politiques et sociales qui déclenchent l'immigration. Ainsi, appréhender les réalités de la Méditerranée. Les politiques qui sont mises en place dans les pays d'accueil. Le parcours historique des différents pays d'accueil tout au long de l'Histoire. Comment l'Espagne, en tant que nouveau pays d'accueil s'est penchée sur la problématique de l'immigration. Politiques d'immigration, modèles d'intégration. L'objectif de ce premier débat étant aussi de porter un regard sur ce qui est en train d'être produit en méditerranée, en terme de propositions artistiques, dans l'idée de rompre avec les stéréotypes déjà existants, pour que nous soyons capables de construire de nouvelles réalités.

MODERATEUR : Juan José Tellez
PARTICIPANTS : Angel Acuna / Joaquin Leguina

2 :: Danse et identité culturelle

UN PROCESSUS DE CONSTRUCTION
Ce débat s'attachera d'avantage à réfléchir sur l'identité en tant qu'élément permanent en construction. Élément se développant en représentations diverses. Représentations constituant l'identité-même de l'élément et non pas devenant la manifestation représentative d'une identité. Il s'agit de voir et d'observer que les identités culturelles ont leurs propres histoires et, en tant que telles, subissent des transformations; loin d'être éternellement enfermées dans un passé figé, elles sont l'objet du jeu continu de l'histoire de la culture et du politique.

MODERATEUR : José Lebrero
PONENTES : Jose Luis Ortiz Nuevo / Haim Hadri

3 :: Corps et engagement

L'autre comme miroir. Ces rencontres se déroulant dans le cadre du festival Italica, le regard porté sur l'implication du corps dans la danse, nous est essentiel. Il est également fondamental que la société, dans son ensemble, commence à écouter ce que les artistes ont à nous dire et par ce fait les questions qu'ils soulèvent. Il s'agit de ne plus seulement se contenter de la simple observation de leurs actions, sinon d'écouter la réflexion dans son ensemble dont sont issus les enjeux de leur mise en scène. Ainsi, comprendre leurs engagements dans nos sociétés contemporaines.

 

MODÉRATRICE : Marta Carrasco

PONENTES : Taoufik Izeddiou / Alexandre Fernandez

 

En plus des participants des rencontres, seront présents les "premiers rangs d'invités", composés par les danseurs et les chorégraphes qui participent au Festival et plus particulièrement à l'heure de la cession "Méditerranée en danse ". Mais aussi, sera la bienvenue, toute personne appartenant au monde de la culture andalouse et espagnole qui voudra bien venir enrichir le débat suscité par ces rencontres.

:: CESSION DE CLÔTURE : Fernando Rodriguez Villalobos, Président de le Députation de Séville.

 

Le but de ces rencontres est d'aborder certaines questions relatives aux processus migratoires et plus précisément ceux du bassin méditerranéen, en ayant comme objet d'observation la danse contemporaine.

 

Turlututu et chapeaux pointus ! Une fois n’est pas coutume…

Nous vivons sous le règne de la banalisation par l’effet de la consommation, sous le régime de l’aliénation des individus par l’effet du divertissement généralisé d’une forme d’étourdissement par lequel les individus sont siphonnés. lire la suite